Actions

Qui l'emporte

From Algolit

Qui l'emporte: rapport de création

par Louise Dekeuleneer, étudiante Arts²/Option Communication Visuelle

Le français est une langue genrée, en effet beaucoup de mots sont féminins ou masculins et peu sont neutres. Le but de ce projet est de montrer qu'une société patriarchale influence aussi la langue même. Le travail s'est focalisé sur le fait de montrer si plus de mots féminins ou masculins sont utilisés et de mettre en valeur l'influence du contexte sur le genre des mots. À ce stade, aucune conclusion n'est encore tirée. 

Des textes de loi datant de 1900 à 1910 mis à disposition par le Mundaneum sont passés dans un algorithme qui fait du texte une liste de mots. Ces mots sont alors comparés avec une autre liste de mots francophones, dans laquelle il est spécifié si le mot est masculin ou féminin. Cette liste de mots provient de Google Books, qui a créé en 2012 une énorme base de données à partir de tous les livres scannés et disponibles sur Google Books. Les mots masculins sont surlignés d'une couleur et les féminins d'une autre. Les mots qui ne sont pas genrés (adverbes, verbes, ...) ne sont pas surlignés. Le tout est enregistré en fichier HTML pour qu'il puisse être directement ouvert dans une page web et imprimé sans besoin de mise en page supplémentaire. C'est ainsi que chaque texte a pu devenir un petit livret en changeant juste le texte d'entrée de l'algorithme.